L’outillage d’un bon plombier

La plomberie est un métier qui exige de la compétence. Pour ce faire, elle impose le recours à des outils spécialisés que l’amateur devra apprendre à manier. C’est à cette seule condition qu’il lui est possible d’accomplir un travail de réparation ou d’installation digne d’un professionnel. Il existe une multitude d’outillages pour réaliser les travaux de plomberie. L’équipement requis varie selon la nature de l’intervention à réaliser.

Opérations de cintrage et de coupe

Le cintrage consiste à courber un tuyau selon un angle précis sans endommager ni déformer sa section. Cette opération évite au bricoleur d’utiliser des coudes à chaque fois qu’un changement de direction est exigé au niveau des canalisations. Deux types d’outil permettent de réaliser cette intervention :

  • La cintreuse à main : elle garantit un repliement du tuyau selon l’angle souhaité sans en altérer la section. Elle est formée par un embout, une contre-forme, et une poignée pince grâce à laquelle l’utilisateur exerce une pression pour plier le tuyau.
  • Le ressort à cintrer : ce dispositif est destiné à courber le tube à l’endroit désiré, mais contrairement à la cintreuse à main, l’utilisateur doit l’exécuter de façon manuelle jusqu’à l’obtention de la courbure souhaitée. Un ressort, tout comme une cintreuse, est spécifique selon le diamètre du tube à plier.

D’un autre côté, si on veut couper les tubes suivant les besoins de l’intervention, le recours à certains équipements est incontournable :

  • La scie à métaux : utilisé pour sectionner les tubes en PVC ou en acier galvanisé.
  • Le coupe-tube : sert à trancher les tuyaux en cuivre ou en PVC. Il est facile à manipuler et est pourvu d’une lame d’ébarbage pour parfaire la coupe. Certains coupe-tubes parviennent à trancher les conduits situés à des endroits difficilement accessibles.

Opérations de soudure et de brasure

La soudure est la réunion définitive de deux ou plusieurs pièces métalliques obtenue par fusion thermique. En revanche, la brasure (ou brasage) consiste en un assemblage des pièces métalliques à l’aide d’un alliage fondu.

L’un comme l’autre, suppose donc l’utilisation d’outils susceptibles de chauffer le métal à une température très élevée. Parmi ces outils, on peut citer :

  • Le chalumeau oxybutane : c’est un outil très sollicité en métallurgie, il est utilisé pour la brasure de tuyaux en cuivre ou aciers de forte section.
  • La lampe à souder : elle est utilisée pour la soudure et la brasure.

Ces appareils servent à projeter des flammes à très haute température dans le but d’agir sur les métaux.

Opérations de débouchage                                                                     

Pour débarrasser une canalisation des amas de débris qui l’encombre, plusieurs outils sont à la disposition du bricoleur :

  • La ventouse : c’est le premier outil auquel on a recours lorsqu’on remarque un bouchage des canalisations. Elle permet de chasser le bouchon qui occupe le conduit si celui-ci n’est pas trop solide ou volumineux.
  • Le furet : c’est une tige métallique souple que l’on enfonce à l’intérieur des conduits. Son action consiste à désagréger le bouchon à l’aide de petites brosses présentes à son extrémité.
  • Le déboucheur à pompe : c’est un outil très efficace pour ôter les bouchons résistants, son efficacité dépend de la force de son utilisateur.
Fermer le menu