Les procédés de construction d’une douche à l’italienne

Esthétique et discrète dans la salle de bains, la douche à l’italienne séduit de plus en plus la clientèle et les constructeurs. Pouvant être un élément décoratif spacieux ou réduit, la douche à l’italienne exige une grande attention lors de sa construction, particulièrement en ce qui concerne l’évacuation de l’eau et l’étanchéité de l’ensemble. Le temps de réalisation est de douze heures suivies d’un temps de séchage de 2 jours. La spécificité de la douche italienne c’est l’absence de marche d’accès, donc de plain-pied. En effet, elle est intégrée au plancher de la salle de bain.

Les techniques de construction d’une douche à l’italienne

Il existe deux méthodes de conception d’une douche italienne.

La première consiste donc à préparer un conduit d’évacuation et laisser une réserve d’au moins 60 mm de profondeur pour accueillir le bac final lors de la réalisation de la chape maigre.

Ensuite, les arrivées ou adductions d’eau seront encastrées dans le mur après avoir fait une saignée qui sera rebouchée et la natte d’étanchéité sera collée sur les parois. Une fois les sorties d’eau repérées, on pratiquera une petite ouverture pour laisser passer les raccords. Un receveur à carreler avec pente orientée vers la bonde d’évacuation est indiqué. Avant de le poser, il faut préparer l’évacuation avec un siphon spécial à encastrer ou un système de caniveau.

On finit par la pose du carrelage mural et du sol, la réalisation des derniers joints d’étanchéité à la périphérie du receveur et l’installation de la robinetterie de douche.

La deuxième méthode se fait en coulant une chape dans laquelle sera inclus un caniveau d’évacuation. Mais avant cela, poser sur le fond une natte d’étanchéité pour circonscrire l’humidité est à effectuer. Lors de la réalisation de la chape maigre, on doit laisser une réserve en épaisseur correspondant à celle du carrelage ou du revêtement final et de celle de la colle s’il y en a. Il faut aussi prévoir une légère pente amenant l’eau à ruisseler vers le caniveau qui sera lié à l’évacuation puis enrobé dans la chape. Un revêtement coulé ou collé ou encore des carrelages selon les préférences et le budget alloué achève le travail.

Les avantages offerts par une douche italienne

La douche italienne intègre plusieurs avantages:

  • Elle s’intègre très bien avec tout décor existant.
  • Elle peut être installée dans l’angle, en courbe ou le long du mur avec ses formes et ses formats variés.
  • Elle convient à une petite pièce en permettant un gain de place, mais elle peut aussi donner l’impression de l’agrandir étant dépourvue de parois ou de rideaux.
  • Elle est d’accès et d’entretien faciles et est pratique pour les personnes âgées ou à mobilité réduite ainsi que les enfants.
  • Esthétiquement parlant, on peut se permettre tous les goûts, avec elle : aspect, couleur et matériaux de revêtement uniforme ou en contraste avec ceux du reste de la salle de bain.
  • Avec l’installation d’une salle de bain à l’italienne, on peut bénéficier d’une TVA à 10 % au lieu de 20 %.
Fermer le menu