Les différentes techniques de détartrage des canalisations

Le calcaire se trouvant naturellement dans l’eau utilisée au quotidien est nécessaire à la santé, mais peut devenir un problème allant en s’aggravant quand il se transforme en tartre. Ce dernier se présentant sous forme de dépôt solide peut se trouver partout où l’eau est prévue pour passer et peut devenir un vrai problème pour l’installation d’eau sanitaire et pour les canalisations. Les appareils électroménagers utilisant de l’eau ne sont pas épargnés. Traiter le problème dès l’apparition des premiers signes comme la réduction notable de la vitesse d’écoulement de l’eau est la meilleure attitude à prendre.

Conséquences des tartres

Le tartre est un dépôt calcaire. Contenu dans l’eau, le calcaire se transforme en tartre sous l’effet de la chaleur. On retrouve le plus souvent ce dépôt dans les canalisations et peut à la longue nuire au bon fonctionnement de certains appareils ménagers si on ne réagit pas à temps. En effet, le calcaire diminue la résistance des machines à laver et entraîne ainsi une augmentation de la consommation des produits pour lessive et du sel pour un lave-vaisselle. Il réduit la durée de vie des équipements électroménagers et, surtout, diminue le diamètre des canalisations. De plus, dans le cas d’une chaudière le dépôt de tartre agit comme un isolant limitant le transfert de chaleur et bon rendement de l’échange. L’impact sera l’augmentation non négligeable de la consommation d’énergie.

Solutions de détartrage des canalisations

Pour détartrer les canalisations, plusieurs solutions s’offrent, dont :

  • L’utilisation des adoucisseurs

Ce sont des dispositifs qui vont changer la composition chimique de l’eau en captant les ions calcium et magnésium par l’intermédiaire d’une résine et en les remplaçant par des ions sodium. Ces derniers doivent être compensés en permanence par de l’eau salée. Ainsi, pour le bon fonctionnement de l’installation, une réserve de sel est nécessaire.

  • L’option pour les systèmes magnétiques

Ces systèmes ont l’avantage d’être antitartres sans pour autant changer la nature chimique de l’eau contrairement à un adoucisseur. Le principe consiste à poser d’aimant sur les canalisations. L’eau, étant conductrice, produit du courant électrique en traversant le champ magnétique des aimants qui entourent la canalisation, le courant ainsi créé rend le dépôt de tartre impossible.

  • Le traitement galvanique

Le traitement galvanique est une solution écologique dans la mesure où pour fonctionner, elle n’exige aucun produit chimique, aucun champ magnétique, aucun courant électrique. Le principe consiste à passer l’eau dans un dispositif pourvu d’une anode de zinc. Cette dernière permet aux éléments responsables de la formation de tartres de s’y agglomérer, empêchant ainsi leur dépôt dans les canalisations ou encore dans les résistances.

  • L’utilisation de filtre antitartre ou anticalcaire

Ce filtre est particulièrement efficace pour les systèmes de chauffage. En effet, constitué d’une cartouche contenant des polyphosphates, le filtre permet à l’eau de passer à l’intérieur et au  calcaire de ne pas se déposer, mais de rester en suspension dans l’eau.

Fermer le menu