Le WC suspendu, desing et moderne

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Les toilettes constituent un élément incontournable dans une habitation. Il existe plusieurs modèles de WC, celui à l’anglaise ou classique, à la turque et plus récent le WC suspendu. Ce dernier, ne touchant plus le sol mais fixé au mur, offre plusieurs avantages, mais aussi des contraintes quant à son installation et en cas de réparation. Un WC suspendu comprend les éléments suivant : une cuvette avec abattant et assise à fixer sur le mur, un réservoir et des accessoires invisibles dont on ne verra que les boutons poussoir de la chasse d’eau, et le bâti support autoportant ou fixé au mur, pour soutenir le mécanisme.

Avantages et contraintes

L’installation d’un WC suspendu présente quelques contraintes, à savoir :

  • Le mur sur lequel il va être fixé doit être solide et non friable (maison neuve ou très récente).
  • L’installation nécessite des travaux assez importants : modification du mur, habillage en plâtre qu’il faut probablement démolir en cas de problèmes (fuite).

Cependant, il offre des avantages incontestables, entre autres :

  • Une hauteur variable convenant à tous les membres de la famille, enfant (30 m), personnes à mobilité réduite (à partir de 50 cm), les autres (40 cm).
  • Un gain de place incontestable.
  • Un esthétisme non négligeable étant donné que tous les éléments non présentables concernant la plomberie sont invisibles.
  • Facilité d’entretien de la salle de toilette étant donné que la cuvette ne touche pas le sol.

Installation du WC suspendu

Son installation est un peu complexe et requiert un grand savoir-faire et une bonne technique. Avant tout, il faut procéder à la vérification du mur support. Il doit être fiable pour pouvoir supporter le poids de l’ensemble. Ensuite, on procède à :


  • La détermination de la hauteur souhaitée.
  • La mesure de la longueur séparant la cuvette (sortie) et le tube d’évacuation avant de couper la pipe de raccordement.
  • Le perçage et chevillage du mur et du sol pour les fixations.
  • Le raccordement de la pipe à l’évacuation et du robinet à flotteur à la cuvette à l’aide d’un tuyau flexible, une fois que celle-ci est installée.
  • La fixation de la structure au mur suivie de la pose de la cuvette qu’on maintient avec des écrous et des tiges filetées.
  • Des finitions qui consistent à mettre en place l’abattant, à habiller le mur par du plâtre, à placer une trappe pour les entretiens à venir.

Certes, un WC suspendu s’achète plus cher que le classique, mais le confort qu’il offre et l’esthétique qu’il confère à la salle de toilettes compensent le surplus.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu