Le tarif d’une intervention varie selon le plombier. Il n’y a pas de tarif fixe en matière de plomberie, chacun détermine à sa guise quel montant allouer à son intervention. Pour les situations non urgentes, l’intéressé a la possibilité de comparer les offres proposées par plusieurs professionnels avant de prendre une décision. Mais pour les situations urgentes, par manque de temps, le propriétaire est contraint d’engager n’importe quel plombier, quitte à s’attendre à de mauvaises surprises.

Pour ne pas se faire abuser, il est donc essentiel de connaître comment négocier avec son plombier et avoir connaissance des droits qui protègent les consommateurs en matière de prix.

Négociation du prix

Avant d’engager un plombier, les facteurs suivants doivent être pris en compte, car ils peuvent avoir un impact sur le tarif. Il s’agit du :

  • Moment de l’intervention. Pour les dépannages urgents, le professionnel a tendance à proposer des prix très élevés, le double ou même le triple du tarif habituel. Lorsqu’il s’agit d’un travail de nuit, de week-end ou de jour férié, le prix monte encore plus (majoration de plus de 20 %). Si possible, il est donc judicieux de remettre les réparations au lendemain pour économiser un peu. Par ailleurs, le coût moyen d’une intervention se situe entre 30 et 70 € pendant les heures de travail.
  • La zone d’intervention du plombier. C’est aussi un facteur important qui influe sur le tarif. Le déplacement d’un plombier coûte en général entre 20 et 40 €. Pour payer moins de frais, il vaut mieux contacter particulièrement les plombiers des alentours plutôt que ceux éloignés. Les frais de déplacement se trouvent de ce fait réduits.

Pour des réparations qui dépassent les 150 €, le professionnel est tenu de présenter un devis à son employeur. Pour des prix inférieurs, le devis peut être fourni sur demande du client.

Protection du consommateur

Dans les dépannages urgents, le professionnel est libre d’adopter un prix plus élevé que pour les interventions courantes. La pratique d’un tarif outrageusement élevé par rapport à celui du marché est par contre interdite par la loi, le client est en droit de traduire le plombier en justice pour non-respect de la loi du « prix normal ».

Avant de discuter avec un professionnel, il faut donc se renseigner à l’avance du prix moyen proposé sur le marché afin de ne pas se faire arnaquer facilement.

D’autre part, avec un minimum de connaissance en plomberie, le professionnel hésite à fixer des tarifs exubérants. En effet, c’est l’ignorance du client qui, souvent, l’incite à appliquer un tarif déraisonnable.

[do_widget id="text-27"]