Installation douche : comment procéder ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

La douche est essentielle pour la famille et son quotidien. C’est un espace qui n’est plus destiné au simple fait de se laver, c’est devenu un véritable endroit où se détendre. Son choix devra donc se faire suivant vos goûts et envies et selon les modèles présentés sur le marché.

Le choix du receveur

Il est important de connaître et de choisir le bon receveur qui peut assurer l’évacuation avant l’installation. Vous aurez le choix entre deux produits qui servent de receveur, dont celui qui s’encastre et celui à poser.

Les deux systèmes ont chacun leurs spécificités. Pour le premier, il est à assembler au niveau du sol ou encore sur un socle solide. Sa particularité réside également dans la profondeur du receveur. En effet, celle-ci peut être à profondeur de 4 cm ou suivant le choix, plus concave avec 13, voire 16 cm de profondeur.

Pour ce qui est de l’autre type de receveur qui est à poser, il va être complètement cimenté au sol. Cependant, sa rigidité est renforcée par de l’émail et le dispositif, contrairement à celui encastré, sera apparent.


Les critères essentiels pour l’installation d’une douche

Dans la douche, il est essentiel d’installer la robinetterie de manière non apparente et enfoncée dans le mur. Dans l’installation, il faut tenir compte du fait que les différents réseaux de canalisation doivent se situer à un minimum de 1,10 m du bac de réception. Il doit aussi disposer d’un entraxe qui mesure à peu près 15 cm.

Phases d’installation d’une douche

Pour mener à bien l’installation d’une douche, il faut des procédés impératifs à suivre. Ainsi, l’étape de la vérification doit être primordiale à chaque fois qu’une phase est réalisée. Durant cette vérification, il est important d’évaluer la fixation de chaque dispositif. Ceci afin d’éviter une usure rapide de l’installation et des matériaux avec la pression exercée par l’eau.

De même, il est essentiel de faire correctement la pose et l’installation de la robinetterie et faire un essai sur son bon fonctionnement. Pour ce faire, prendre une filasse ainsi qu’une pâte à joint afin de vérifier l’étanchéité des dispositifs installés. L’utilisation du téflon peut également faire l’affaire. Procédez ensuite en vissant les divers raccords, tout en les serrant sur les pipes de scellement. Vous pouvez ensuite entamer la pose du joint au niveau du raccord. Enfin, il ne vous restera qu’à poser à bon fixe l’élément rosace du mitigeur tout en tenant compte de bien serrer les écrous et les vis du raccord.

Ce qu’il faut savoir sur le tarif d’un plombier

Le tarif d’une installation sanitaire peut varier d’un plombier à un autre. Vous pouvez toutefois demander un devis détaillé avant de conclure le contrat. Quoi qu’il en soit, le prix ne devrait pas aller au-delà des 70 euros. Ce tarif est défini par trois principaux critères, dont le déplacement, le tarif à l’heure ainsi que les forfaits sur des prestations fixes.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Laisser un commentaire

Fermer le menu