Débouchage sans pollution des canalisations

Tout équipement sanitaire ou appareil alimenté en eau courante doit être doté d’un dispositif appelé siphon, qui empêche la remontée des produits polluants dans les canalisations. Ce siphon, à cause de sa forme en U, retient facilement les restes alimentaires, poils, cheveux, matières grasses, papiers toilettes, etc., en provenance de l’installation à laquelle il est raccordé (évier, lavabo, douche, etc.). Au fil du temps, le conduit est bouché par ces résidus indésirables et l’eau ne peut plus circuler librement. Il existe plusieurs moyens pour déboucher une canalisation obstruée.

Solutions chimiques

La pratique la plus courante est le recours à des déboucheurs chimiques. Ces substances, parfois à base d’acide sulfurique ou de soude caustique, éliminent les bouchons les plus coriaces en un rien de temps. Mais l’utilisation de ces substances est très dangereuse, car en plus d’être toxiques pour l’environnement, elles peuvent nuire à la santé. Par ailleurs, son utilisation fréquente provoque une détérioration progressive des conduits, l’utilisation d’acide par exemple, conduit à un amincissement des tuyaux.

Voici quelques astuces pour déboucher ses canalisations sans faire appel aux déboucheurs chimiques.

Solutions naturelles

Dans le but de diluer le savon et les graisses qui sont à l’origine de l’obstruction, il suffit de verser dans l’évier ou le lavabo une bonne quantité d’eau bouillante. Si le bouchon n’est pas trop important, les résidus qui se sont entremêlés à cause du savon se dispersent et sont emportés par le courant d’eau chaude. Si cela ne fonctionne pas, il faut essayer les recettes naturelles suivantes, au choix :

  • Mélange de vinaigre blanc, de sel et de soda à parts égales.
  • Mélange de bicarbonate de soude, de sel et de vinaigre blanc de proportions respectives : 200 g, 200 g et 15 cl.

Il faut verser l’un de ces mélanges dans le conduit obstrué puis rincer avec de l’eau bouillante une demi-heure après.

Solutions mécaniques

Si le bouchon est trop solide et qu’aucune des astuces proposées ci-dessus ne fonctionne, il faut penser à adopter des méthodes plus radicales. Le moyen le plus simple est de dévisser le siphon afin de retirer les résidus qui s’y sont entassés. Sinon, il existe de nombreux outils spécialisés pour enlever les bouchons, même les plus résistants :

  • La ventouse : c’est l’outil de débouchage le plus connu. L’aspiration effectuée par une ventouse provoque un déplacement de l’eau stagnante en va-et-vient. Ce mouvement a pour finalité de dégager le bouchon.
  • Le furet : c’est une longue tige métallique souple et pourvue de brosses à son extrémité. Recommandé pour les petits ou moyens bouchons, on l’enfonce progressivement à l’intérieur de la canalisation. À la rencontre d’un obstacle, on le fait tournoyer de manière à ce que l’amas de débris se désagrège. Les furets sont parfois munis d’une manivelle afin de les manier plus facilement.
  • Le déboucheur à pompe : quoiqu’un peu cher, cet outil est très efficace pour déboucher les canalisations. Il suffit de pomper l’air dans les tuyaux et le problème est réglé. Recommandée pour les bouchons de petite taille, son efficacité dépend de la force de son utilisateur.
  • Le camion pompe : pour un gros problème de dégorgement, il faut plutôt utiliser un camion pompe. Il consiste à projeter l’eau dans les canalisations avec une pression très forte afin que le courant d’eau emporte tous les débris dans son trajet.
Fermer le menu