Ce qu’on doit faire devant une fuite d’eau

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Une fuite d’eau, mise à part la surconsommation d’eau occasionnée, peut être une source de stress et de trouble pour les usagers. Les fuites d’ordres mineurs peuvent être réparées par soi-même, sans avoir à faire appel à un plombier. Par contre si l’étendue du dégât est importante, il est obligatoire de recourir à un professionnel.

Après la constatation d’une fuite, la première chose à faire est de localiser son origine, il suffit de suivre l’eau pour remonter jusqu’à sa source. Le propriétaire peut alors décider de solliciter un plombier ou non en fonction de la complexité de l’intervention.

Si les réparations requièrent l’intervention d’un professionnel, il est crucial d’en choisir le meilleur pour éradiquer au mieux le problème. Le propriétaire doit également faire appel à son assureur pour négocier de l’indemnisation des frais dûs aux dégâts.

Choisir le prestataire

Avant d’engager un plombier, il est nécessaire d’en contacter plusieurs, de comparer leur tarif, leur compétence, leur fiabilité, leur condition de travail, leur expérience, etc., et opter pour le prestataire qui propose les services les plus intéressants.


On peut mesurer le degré de compétence d’un plombier en constatant la rapidité par laquelle il planifie son intervention. En effet, un bon plombier est capable de régler les petits soucis de plomberie dans les plus brefs délais sans réclamer des frais supplémentaires.

Mais le moyen le plus fiable de connaître les compétences et les qualités d’un bon plombier est d’exiger de lui la présentation d’un certificat faisant preuve de ses qualités et de son sérieux professionnel. En agissant comme tel, l’employeur est à l’abri de toute déception.

Il est cependant essentiel de remarquer que même les plombiers les plus compétents sont susceptibles de faire des erreurs lors de leurs travaux de réparation ou d’installation. Il est donc prudent de choisir un prestataire qui offre une garantie d’au moins un an pour ses services.

Contacter l’assureur

Avant de contacter son assureur, il faut vérifier si le dégât des eaux est pris en charge dans le contrat d’assurance. Si oui, il faut le signaler à l’assureur le plus vite possible, au moins 5 jours après la survenance du dommage ou de sa constatation. Passé ce délai, le sinistré n’est plus en droit de réclamer une indemnisation.

En premier lieu, la victime doit adresser à son assureur une « Déclaration de dégât des eaux ». Dans cette déclaration doivent être décrits la nature du dommage, le lieu, la date, les circonstances, les causes, etc.

Les objets endommagés et tous les documents prouvant leur valeur doivent être conservés pour permettre leur indemnisation si un dédommagement a lieu d’être. En effet, lors d’une expertise du dommage sous demande de l’assurance, le montant des dommages et les causes ayant conduit aux sinistres sont évalués pour permettre une indemnisation du sinistré.

À l’issue de l’expertise, l’assurance s’engage à dédommager l’assuré et adresse une proposition d’indemnité dans laquelle sont mentionnés le montant et le délai de paiement.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu