Ce qu’il faut savoir sur le changement d’un joint de plomberie

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Les fuites sont souvent dues à la détérioration et au vieillissement des joints de la plomberie qui se fragilisent et rendent l’étanchéité du mécanisme inefficace. En d’autres termes, ce sont les joints qui assurent l’imperméabilité des canalisations et des robinetteries. Il est recommandé de les changer à chaque fois qu’on intervient sur un raccord. Le changement de joint est une opération assez simple pour pouvoir être fait par soi-même. Il suffit d’avoir en sa possession le bon matériel, entre autres, une clé à molette ou une pince multiprise, un joint d’étanchéité en caoutchouc et un rouleau de téflon.

Les différents types de joints selon leur usage

On peut distinguer plusieurs types de joints en fonction de l’usage auquel, ils sont destinés :

  • Un joint torique utilisé pour l’étanchéité des pièces mobiles internes de la robinetterie.
  • Un joint plat en caoutchouc pour l’étanchéité des assemblages en matière plastique.
  • Un clapet pour robinet, percé ou plein assurant l’étanchéité de la fermeture des robinets clapets.
  • Un joint kevlar destiné pour l’eau, la vapeur et le gaz.

Par ailleurs, les couleurs de joint de plomberie peuvent être rouges, noires et bleues.

Les étapes à suivre pour la réparation d’un joint de plomberie

Avant de commencer toute réparation sur la plomberie, il est toujours nécessaire de fermer l’alimentation d’eau, soit l’alimentation de barrage, soit l’alimentation principale. Ensuite, ouvrir les robinets pour vidanger l’eau contenue dans les canalisations ou dans les tuyaux. Mais comme, il restera toujours un peu d’eau dans le tuyau, il serait mieux de placer un récipient sous le robinet. Qu’il s’agisse d’un joint altéré par le temps ou d’un tuyau qui a subi des rayures, on peut procéder soi-même au changement sans faire appel à un professionnel.


L’opération consiste à :

  • Dévisser les 2 écrous et à retirer le robinet pour identifier la panne.
  • Mettre en place un rouleau de téflon et remplacer le joint avec un nouveau de même diamètre que le tuyau. Mais avant de remonter le joint, il est indispensable de bien nettoyer le plan de joint et en même temps le robinet. Pour cela, on peut utiliser une brosse métallique pour supprimer tout le calcaire sur le robinet et assurer que le plan de joint soit propre.
  • Revisser, une fois les joints bien placés et replacer les enjoliveurs.
  • Vérifier l’étanchéité de l’installation en contrôlant qu’il n’y ait plus de fuite. Pour cela, on ouvre l’arrivée d’eau et on fait couler l’eau afin de voir si la réparation est réussie.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu